Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
 

Le travail en débats et en musiques

Notre but : confronter les regards de chercheurs, de spécialistes et d'artistes sur les questions du travail, de l'emploi, de l'entreprise. Cela à pris vie lors d'un grand événement à la Cigale et bientôt via un livre-CD !

Un livre CD pour :

Le découvrir
Work’n’roll, qu’est-ce que c’est ?

Le projet

Un événement original qui associe un concert de musique unique et des débats scientifiques afin d’engager des réflexions sur les questions sociales que soulève le travail contemporain et pointer des voies d’actions possibles pour construire son avenir.

Nous nous mobilisons contre le travail des enfants dans le monde

A l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le travail des enfants dans le monde, un événement qui se préoccupe du travail, ici mais aussi par delà de nos frontières. En effet ce projet souhaite défendre une cause essentielle : la lutte contre le travail des enfants dans le monde par le co-développement durable et l’accès à l’éducation, la scolarisation. C’est en ce sens que cet événement a obtenu le soutien du bureau de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) pour la France et qu’il s’adosse à la Journée mondiale contre le travail des enfants. Ce projet s’inscrit donc ainsi dans une démarche sociétale et solidaire en se préoccupant des 200 millions d’enfants vulnérables qui travaillent, exploités, contraints et asservis, encore aujourd’hui dans le monde. Une manière de défendre l’espoir d’un monde plus juste, plus solidaire, plus responsable.

Un rôle qui incombe à nous tous en tant que citoyen du monde mais aussi clairement aux entreprises dans le cadre de leur Responsabilité Sociale et Sociétale.

Les participants

Ces artistes et intellectuels ont fait de Work’n’Roll un événement réussi, en liant la réflexion sur le travail et le plaisir musical.

 Un line-up écletique

Les Fatals Picards

Comment définir Les Fatals Picards ? Pour faire simple et concis, disons que les Fatals Picards, c’est avant tout un groupe de rock doté d’une certaine propension à rire de tout, comme par exemple de la difficulté d’être enseignant en milieu scolaire, de l’improbable existence de punks au Liechtenstein ou des dangers de la radioactivité sur les pistes de danse du monde entier…

Guillaume Ledoux

Les Blankass

Guillaume Ledoux s’est fait connaître à l’international avec son groupe initial Zéro de Conduite, ainsi qu’en ouvrant les concerts de The Gun Club et U2.
Il forme le groupe Blanckass en 1990, qui mêle influences rock, folk et instruments électriques et traditionnels. Après 200 concerts dans plusieurs pays d’Europe et en Algérie, leur premier album sort en janvier 1996. Le premier single, “La couleur des blés” passe sur toutes les radios et l’album se vendra à plus de 150 000 exemplaires.

Le Roi Jones

Ses voyages et ses nombreuses rencontres ont fait de lui un interprète aux multiples facettes. Le Roi Jones a débuté sa carrière au sein de groupes anglophones tels que le « Zad Band » à Londres et le « San Francisco » à Los Angeles. Il enregistre son premier disque avec Earl Slick, Prairie Prince et Michael Cotten avec lesquels il entretient une collaboration étroite depuis 1974. Le Roi a aussi participé à plusieurs projets artistiques, notamment en tant que danseur et choriste avec Kenny Ortega au sein du groupe de San Francisco » THE TUBES » ou encore comme interprète dans d’autres groupes dont le mythique groupe écossais « Alex Harvey Band ».

Alain Chennevière

Membre de Pow Wow

Alain Chennevière est né le 19 février 1959. Sa carrière a été partagée entre la musique et sa passion pour les bandes dessinées, ce qui lui vaudra certaines périodes où il ne se consacrait qu’à cette deuxième activité.
Musicalement parlant, il fait ses débuts avec son groupe les Alligators, acteur important de la vague Rockabilly qui marque le début des années 80. Les Alligators s’illustreront avec des albums tels que «Brand New Baby» (1979) ou encore «Ça décoiffe» (1985) à l’issue duquel le groupe se sépare.
En 1991, il fait son grand retour dans la musique avec le groupe à succès Pow Wow. Ils réalisent deux Olympias, remportent deux Victoires de la Musique et de nombreux disques d’Or et de Diamant. Le groupe écoulera des millions de disques avec des albums tels que «Regagner les plaines» (1992) ou le dernier «Chanter» (2006).
Aujourd’hui, Alain Chennevière travaille sur un album solo dans lequel il parlera de lui et de sa vie.

Didier Wampas

Membre des Wampas

Didier Chappedelaine, appelé Didier Wampas, est né le 19 février 1962. Il est entre autre connu pour son jeu de scène et ses textes humoristiques et trash. Depuis 1983, il est le leader et chanteur d’un des groupes pionniers du punk-rock en France : « Les Wampas ». Parallèlement, il a gardé jusqu’en 2012 son emploi d’électricien à la RATP. Il expliquera ce choix notamment par la volonté de garder une liberté artistique et de ne pas dépendre des chiffres de ventes.
En 2011, en plus de son groupe, il se lance dans un projet solo et sort l’album « Taisez-moi ». La même année il joue avec Sugar & Tiger, groupe dans lequel participe sa famille, avec sa femme au chant et ses enfants à la basse et la batterie. Ils sortiront en 2014 l’album « Télévisage ».
En 2013, il part à Londres avec le groupe Bikini Machine avec lequel il enregistre un album « Comme un garage ».

Anaïs

Anaïs est une chanteuse française originaire de Grenoble. Elle débute sa carrière aux côtés du groupe Oposum qui se sépare en 2003 : la chanteuse prend la route seule et entame une carrière solo accompagnée d’une pédale sampler et d’un kazoo : ces deux instruments concourent à faire d’Anaïs une artiste singulière.
La consécration du talent d’Anaïs arrive en 2006, lors de sa première nomination en tant que « groupe ou artiste révélation scène de l’année » aux Victoires de la Musique. Elle remporte une seconde fois ce titre en 2009.
 La chanteuse est désormais détentrice d’un Golden Globe de Cristal de la meilleure interprète féminine depuis l’année 2009.

Ludovic Mary

Lorsque la rage des mots rencontre la douceur d’une mélodie, c’est avec émotion que nous parvient le message. Après 12 années passées au sein de divers groupes de rock (Kingsize Midgets, Flint, Everlyn), Ludovic Mary se lance dans un projet solo en 2010.
Il nous délivre une musique à la fois pop et rock, teintée de mélancolie et de sensibilité. Influencé par la musique rock américaine des années 80 à aujourd’hui, il puise son inspiration également dans les grands noms de la chanson française. Il a notamment fait la première partie des groupes Ange, Pep’s et Elmer Foot Beat. Beat.

Anne Ducros

Anne Ducros, née en 1959, est une chanteuse de jazz française. Son répertoire se caractérise par un mélange d’arrangements de standards de jazz, chansons pop ou compositions de musiciens classiques. Elle fut la directrice de Prélude, la première école de jazz vocal de Paris. Sa reconnaissance viendra du soutien du violoniste Didier Lockwood. En 2001, il lui permettra d'enregistrer « Purple Song », avec l’accompagnement du pianiste Gordon Beck. Les albums enregistrés par la suite seront réalisés sous ce même label. En 1995, Anne Ducros enregistre plusieurs morceaux de l’album « Vendredi 14 » de Luigi Trussardi. On la retrouve finalement en 2008 sur TF1, comme professeur de chant pour la saison 8 de la Star Academy. Elle reçoit la distinction de Chevalier de l'Ordre National du mérite en 2013.

Laura Mayne

Membre de Native

Laura Mayne est chanteuse, auteur, compositeur et productrice française. Elle a fait 10 ans de conservatoire de musique puis s’exerce au gospel, au jazz, à la soul et au rock dans le groupe de son frère « Strike ». Elle est la co-fondatrice du groupe Native avec sa sœur Chris, un duo soul-acid jazz, qui naît en 1991. Native s’impose dès 1992 sur la scène soul et RnB française.Le deuxième album studio de Native composé par Laura Mayne est entre autre réalisé en collaboration avec Jon Lind, se vendra à plus de 250 000 exemplaires. Elle est la révélation de l’année aux Victoires de la Musique 1994. Après la dissolution du groupe en 1999, Laura livre un dernier album de Native, enregistré en solo.

Laurent Honel

Membre des Fatals Picards

Laurent Honel est né à Versailles le 21 octobre 1972. Après un parcours scolaire peu glorieux, il commence à travailler à la Fnac en 1997 tant que vendeur, avant de quitter l’entreprise en 2003 dans le but clairement avoué de vivre à plein temps l’aventure des Fatals Picards, une aventure commencée en l’an 2000 et qui se poursuit aujourd’hui pour son plus grand bonheur.

Philippe Askenazy

Economiste et directeur de recherche au CNRS

Philippe Askenazy est un économiste français, directeur de recherche au CNRS, chercheur à l’École d’économie de Paris, et docteur de l’École des hautes études en sciences sociales.
Il participe au groupe de réflexion « La République des Idées ». Il a été chroniqueur dans Les Échos et depuis janvier 2008 pour Le Monde. Il a participé à la rédaction d’un rapport du Centre pour la recherche économique et ses applications (CEPREMAP) intitulé Les soldes de la loi Raffarin : Le contrôle du grand commerce alimentaire. Il est membre de l’association « Les économistes atterrés ». Il est Young Leader (2005) de la French-American Foundation.
Ses intérêts actuels de recherche traitent en priorité l’énigme de la productivité en Europe, technologique et des innovations organisationnelles, conditions de travail, sécurité et santé au travail, et l’économie de main-d’œuvre. Puis en secondaire l’énigme de la croissance dans l’économie ouverte, le commerce international, l’optimisation et la dynamique dans les modèles économiques.

Jean-Marie Durand

Rédacteur en chef adjoint du journal « Les Inrocks »

Jean-Marie Durand est rédacteur en chef adjoint aux Inrockuptibles depuis 1997, centré sur les champs des idées et des médias. Diplômé en 1990 de Sciences Po Paris, titulaire d’un DEA d’études politiques, il s’est toujours intéressé à la vie des médias sous toutes ses formes, en s’en faisant l’écho par la voie journalistique.
Sensible au travail inventif de nombreux auteurs de télévision, il défend le principe d’une télévision de création en dépit de ses contraintes industrielles et de ses nombreux renoncements. Soucieux de traduire dans un magazine culturel les enjeux qui traversent le monde médiatique, soumis notamment à la révolution numérique, il s’intéresse aux nouvelles formes d’écriture télévisuelle et numérique.

Laurent Honel

Membre des Fatals Picards

Laurent Honel est né à Versailles le 21 octobre 1972. Après un parcours scolaire peu glorieux, il commence à travailler à la Fnac en 1997 tant que vendeur, avant de quitter l’entreprise en 2003 dans le but clairement avoué de vivre à plein temps l’aventure des Fatals Picards, une aventure commencée en l’an 2000 et qui se poursuit aujourd’hui pour son plus grand bonheur.

Philippe Askenazy

Economiste et directeur de recherche au CNRS

Philippe Askenazy est un économiste français, directeur de recherche au CNRS, chercheur à l’École d’économie de Paris, et docteur de l’École des hautes études en sciences sociales.
Il participe au groupe de réflexion « La République des Idées ». Il a été chroniqueur dans Les Échos et depuis janvier 2008 pour Le Monde. Il a participé à la rédaction d’un rapport du Centre pour la recherche économique et ses applications (CEPREMAP) intitulé Les soldes de la loi Raffarin : Le contrôle du grand commerce alimentaire. Il est membre de l’association « Les économistes atterrés ». Il est Young Leader (2005) de la French-American Foundation.
Ses intérêts actuels de recherche traitent en priorité l’énigme de la productivité en Europe, technologique et des innovations organisationnelles, conditions de travail, sécurité et santé au travail, et l’économie de main-d’œuvre. Puis en secondaire l’énigme de la croissance dans l’économie ouverte, le commerce international, l’optimisation et la dynamique dans les modèles économiques.

Jean-Marie Durand

Rédacteur en chef adjoint du journal « Les Inrocks »

Jean-Marie Durand est rédacteur en chef adjoint aux Inrockuptibles depuis 1997, centré sur les champs des idées et des médias. Diplômé en 1990 de Sciences Po Paris, titulaire d’un DEA d’études politiques, il s’est toujours intéressé à la vie des médias sous toutes ses formes, en s’en faisant l’écho par la voie journalistique.
Sensible au travail inventif de nombreux auteurs de télévision, il défend le principe d’une télévision de création en dépit de ses contraintes industrielles et de ses nombreux renoncements. Soucieux de traduire dans un magazine culturel les enjeux qui traversent le monde médiatique, soumis notamment à la révolution numérique, il s’intéresse aux nouvelles formes d’écriture télévisuelle et numérique.

Qui sommes-nous ?

L’association « Lumières sur le travail » et ses partenaires, unis pour porter ce projet

En savoir plus sur l'assocation  

Vous êtes intéressé par notre initiative ? Vous avez des propositions à nous faire ? Vous voulez simplement échanger ? Contactez-nous !

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.